Mon parcours a suivi plusieurs chemins qui me permettent d’être qui je suis aujourd’hui. J’ai commencé par une filière technique professionnelle, ou j’ai obtenu un CAP et un bac professionnel en industrie graphique. J’ai exercé en imprimerie durant quelques années.

Ce métier m’a permis de travailler auprès d’adultes en situation de handicap en tant que monitrice d’atelier.

Peu à peu je me suis même intéressée à la vie quotidienne des personnes en situation de maladies psychiques, ce qui m’a motivé à passer mon diplôme de monitrice éducatrice et plus tard m’a permis d‘ouvrir d’autres portes.

Alors, j’ai exercé auprès d’adultes déficients intellectuels, visuels et/ou en situation de maladies psychiques et d’ enfants avec des troubles du comportement.

Comment vous transmettre la joie, le bonheur, l’enrichissement que je vis au côté de ses adultes, ses enfants ?

L’observation, le travail en équipe pluri-professionnelle, les accompagnements, le travail auprès des familles sont cette richesse.

Séduite par la découverte de la pédagogie Montessori j’ai choisi de reprendre mes études à 44 ans pour devenir éducatrice Montessori, éducatrice de jeunes enfants.

Aujourd’hui j’utilise cette méthode auprès :

  • d’enfants avec ou sans troubles de l’attention, de l’apprentissage et du comportement.
  • de personnes âgées avec ou sans troubles cognitifs.

Je suis convaincue que la pédagogie Montessori est une réelle opportunité.

Le moindre mouvement, regard, envie sont des indicateurs qui me permettent de guider vers l’autonomie, le libre-choix, la mémorisation, l’attention, le bien être…

D’ailleurs parfois juste un sourire suffit à me dire que je suis sur le bon chemin

Chaque individu est au centre de mon accompagnement et son environnement (familial, matériel, pédagogique) est important.

La notion de temps est très importante. Aujourd’hui l’immédiateté prime.

Alors que SAVOIR LAISSER DU TEMPS à l’enfant ou à la personne lui enlève toute pression.

Benjamin Franklin disait :  « laisse chaque chose prendre sa place : laisse chacune de tes affaires prendre son temps. »